Avez vous un gros fichier de backlinks que vous aimeriez analyser ? Genre… les liens identifiés par Google Webaster Tool ?

Aujourd’hui Majestic lance un outil qui vous permet de charger d’un coup tous vos BL via un fichier .csv ou.txt. Cela devrait vous simplifier pas mal la tâche, du moins c’est ce que nous espérons :-)

Nous vous invitons à essayer l’outil qui se trouve dans notre “Bulk Backlinks Checker” en y testant par exemple vos liens identifiés par GWT. Ainsi, vous pourrez savoir quels sont ceux qui sont bons et quels sont ceux qui sont plus faibles… pour pas dire autre chose.

Un nouvel onglet appelé “Upload File” apparaît à côté du champ vous permettant de faire un “bulk check” si vous avez un abonnement.

Peut-être n’avez vous pas besoin de plus d’explications et que vous êtes même déjà entrain de jouer avec cette nouvelle fonctionnalité. Néanmoins, je vous invite à lire ce qui suit pour plonger un peu plus dans l’analyse des liens que vous obtenez via le webmaster tool.

Exportez vos backlinks depuis le Google Webmaster Tool dans un fichier.

Google Webmaster Tools : Téléchargez vos liensDans votre compte webmaster tools, vous pouvez visualisez vos liens entrants dans la section « Trafic ». Cliquez ensuite sur le lien “Plus”  comme dans l’illustration. Vous allez alors pouvoir, depuis cette page, télécharger trois fichiers différents. Mon avis est d’utiliser d’abord les exemples de liens ou les « derniers liens » car ces fichiers vous fourniront la liste des pages ayant un lien pointant sur votre site à l’inverse du tableau entier qui ne vous fournira que les noms de domaines. Si vous uploadez ce dernier fichier sur Majestic SEO, vous ne récupèrerez que les informations relatives aux noms de domaines. Même si cela peut être intéressant, cet upload ne vous permettra pas de zoomer sur vos « bons » et « mauvais » liens. En effet, si le nom de domaine peut être puissant en termes de popularité ou de trust, il se peut que le site en question ait tellement enfoui votre lien que son intérêt est alors très limité.

Bref, concentrons nous sur les autres fichiers… Nous vous conseillons d’utiliser un export au format CSV. Une fois que vous avez téléchargé le fichier sur votre poste de travail rendez vous sur le bulk Backlinks checker de Majestic.

Envoyez votre fichier à Majestic SEO

Sélectionnez votre fichier et assurez vous qu’il soit « Comma Delimited CSV » et qu’il contienne une ligne d’entête. Le système va alors contrôler votre fichier pour sélectionner la bonne colonne et va ensuite démarrer l’analyse de vos données.

Avant cela, vous pourrez vous assurer que vous n’allez pas « cramer » tous vos crédits Majestic du mois en accédant à la fois au nombre de lignes à analyser mais également la part de crédits mensuels qu’il vous reste. Le pourcentage indique toujours au moins 1% si le chiffre est inférieur, mais rassurez vous nous ne déduirons que la valeur réelle de votre export. Dans la plupart des cas, ne vous préoccupez pas de ce chiffre à moins qu’il atteigne les 90% ce qui serait problématique. Vous devirez alors penser à mettre à jour votre abonnement ou vérifier ce paramètre régulièrement.

Et ensuite ?

Vos fichiers peuvent être volumineux et l’analyse peut alors prendre un peu de temps. Peut-être aurez vous besoin de rafraichir plusieurs fois la page avant que l’ensemble de votre fichier soit traité. Une fois que c’est fait, vous pourrez voir que votre analyse est prête à être téléchargée. Dans la section « téléchargements » vous verrez que vos rapports que les fichiers restent stockés quelques jours.
Maintenant ouvrez juste le fichier téléchargé et ouvrez avec bonheur Excel. Vous trouverez alors les colonnes suivantes :

  • Item : Le lien d’origine
  • Status : si le lien est présent dans notre index vous verrez la valeur « Found ». Si le lien est valide mais pas encore présent dans notre index, vous aurez la valeur « May Exist »
  • External Backlinks: Le nombre de back-links que nous avons trouvées pointant vers cette url
  • External Backlinks GOV: Le nombre de liens de sites gouvernementaux pointant vers cette url (nous travaillons à l’amélioration de ce point pour les sites français,ndlt)
  • External Backlinks EDU: Le nombre de liens en provenance d’universités. (Là aussi, nous mettons peu à peu à jour notre index avec des données francophones)
  • Referring Domains: Le nombre total de noms de domaines différents pointant vers cette url.
  • Referring Domains GOV: Le nombre total de NDD issus appartenant à des organismes d’Etat.
  • Referring Domains EDU: Le nombre total de NDD appartenant à des universités
  • IP Addresses: Une IP peut techniquement avoir plusieurs liens depuis plusieurs domaines puisque plusieurs sites peuvent partager une même adresse IP (serveurs mutualisés…). Mais en général, ces IP sont contrôlées par un seul et même propriétaire..
  • Class C Subnets: Une classe C peut contenir plusieurs IP, mais en général une même classe C est gérée par un seul hebergeur.
  • Citation Flow: La puissance / popularité d’un lien pointant vers l’URL (de 1 à 100)
  • Trust Flow: La fiabilité (le Trust) des liens vers l’URL (de 1 à 100)

Pourquoi y a-t-il tant de “May Exists” ?

Je vous entends déjà me dire : « Mais vous n’avez qu’une petite partie des liens que Google a indexés ». Gardez avant tout à l’esprit que nous identifions également bon nombre de liens que Google ne connaît pas ou du moins qu’il ne vous permet pas de voir dans le Webmaster Tools.

Les deux ensembles de données, qui peuvent avoir beaucoup de liens en commun, sont traités indépendamment et il faut garder à l’esprit qu’il y a certaines contraintes sur l’identification de liens, liée à la problématique des crawlers.
Comme vous le savez nous mettons toutes nos forces pour crawler le web de la manière la plus profitable pour les référenceurs. N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences et à partager vos commentaires.

NB : Vous pouvez également utiliser d’autres sources de données que Google Webmaster Tools telles que celles de bing ou tout autre export CSV issus de vos propres outils.

Comments

  • Alexeo

    Super cette nouvelle fonctionnalité ! Merci pour le post.

    November 9, 2012 at 10:50 am
  • Antoine

    Merci d’avoir ajouté cette nouvelle fonctionnalité, qui va permettre de rendre plus pertinent nos rapports de backlinks.
    Et aussi de pouvoir trier plus facilement les liens de mauvaise qualité dans le cas d’une pénalité, via citation et trust flow ;)

    November 14, 2012 at 10:50 am

Comments are closed.