Depuis ses premiers jours, l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) a été l’une des aires du digital marketing les plus dynamiques. Du fait du dévouement de Google à améliorer constamment l’expérience utilisateur (en offrant rapidement et de façon précise des résultats de recherche pertinents aux utilisateurs), les professionnels du SEO devraient être en permanence à la recherche de mises à jour et changements.

Il y a pourtant un problème. Se renseigner sur les mises à jour de l’algorithme Google juste après qu’elles aient touché les résultats de recherche de votre site (comme un camion) peut poser de gros problèmes. C’est exactement pourquoi le fait d’être capable d’avoir votre site prêt avant que tout changement soit fait est ce qui distingue un vrai professionnel d’un amateur. Les professionnels pensent au futur pour éviter les problèmes, pendant que les amateurs résolvent simplement les problèmes à leur arrivée.

Dans cet article, je liste cinq choses à faire pour le SEO en 2017 afin que vous puissiez polir votre site en fonction des changements en attente. Implémentez toutes les choses à faire avant que Google déploie ses mises à jour et démolisse vos positions. Jetons-y un oeil !

Les choses SEO à faire pour 2017

#1 Optimisez pour le mobile

Si vous n’avez pas encore optimisé votre site pour le mobile, j’ai de mauvaises nouvelles pour vous. Il est presque garanti que l’index mobile-first de Google jouera un rôle important en 2017 (confirmé sur Twitter). Google ne va pas seulement créer un index séparé pour les sites mobiles, ils vont aussi commencer à prioriser les résultats de recherche mobile.
Pour faire simple, optimisez votre site pour le mobile dès que possible ou votre site n’aura pas de bonnes performances dans les résultats de recherche. Vous pouvez choisir de développer un site responsive ou monter dans le train AMP. La première option est coûteuse mais aidera à construire de la valeur de recherche sur le long terme.
Dans le même temps, les AMPs sont pratiques mais plus maladroits. De plus, il semblerait que les utilisateurs n’apprécient pas les pages autorisant AMP.

#2 Portez une attention particulière aux facteurs comportementaux

Personne ne sait exactement comment Google calcule la position de recherche d’un site. Cependant, les métriques comportementales, comme la valeur du contenu et le taux de rebond, ont prouvé faire partie intégrante de l’équation. Puisque le taux de rebond n’est étranger à aucun expert SEO, concentrons nous sur la valeur du contenu. Au sein d’un contexte d’approche centré valeur par Google, le contenu est ce qui fournit une vrai valeur aux visiteurs d’un site web. Cependant, comme le contenu est divers par sa forme, son type et sa qualité, Google se repose sur le comportement utilisateur pour déterminer une valeur.

Afin d’évaluer la valeur du contenu d’un site, Google mesure le comportement utilisateur à la fois sur le site et dans les résultats de recherche. Imaginons qu’un utilisateur recherche une plateforme de mesure de liens. Si il ou elle trouve Majestic dans les résultats de recherche, clique sur le lien, reste sur le site pendant un long moment et ne continue pas à chercher d’autres plateformes, cela montre à Google que le site de Majestic est utile. Concrètement, l’utilisateur/trice a trouvé ce qu’il ou elle cherchait.

Ainsi, soyez sûr de créer du contenu hautement qualitatif et optimisez votre contenu pour une meilleure accessibilité. Utilisez des appâts comme des call-to-action, des formulaires de conversion et offres pertinentes pour garder vos visiteurs sur votre site plus longtemps. Cela vous aidera surement à améliorer votre valeur de contenu et réduire votre taux de rebond.

#3 Utilisez le Crowd Marketing pour construire des liens

La technique d’acheter et vendre des liens est interdit par Google, mais elle aide toujours les sites à mieux se positionner dans les résultats de recherche. Vous devriez cependant vous souvenir qu’acheter des liens ne garantit pas un classement haut. Pour avoir des résultats tangibles (et éviter des pénalités Google), vous devez mixer liens achetés et liens naturels et de confiance.

Comment faire ? Vous êtes libre d’utiliser diverses méthodes de link building mais je recommande de récolter des backlinks de haute qualité à l’aide du crowd marketing (marketing de la foule). Les commentaires laissés sur les blogs, forums et réseaux sociaux sont un investissement important pour votre profil de lien. En revanche, ne soyez pas spammy. Ce n’est qu’une fois que votre compte aura l’air naturel que vous pourrez commencer à placer des liens vers vos produits et pages service.

Est-il possible d’attirer des backlinks naturellement ? Bien sûr, mais donner à votre site un petit coup de pouce ne fait pas de mal. Après tout, votre deuxième but devrait être de placer des liens là où ils peuvent aider les gens et fournir de la valeur.

#4 Concentrez-vous sur la recherche de mots-clés

Les mots-clés ont toujours été (et sont toujours) le moteur de n’importe quelle campagne SEO. Cependant, après l’introduction de RankBrain par Google, un algorithme d’intelligence artificielle, l’importance de la recherche, de la sélection et de l’intégration naturelle de mots-clés est devenue encore plus grande.
En 2017, vous devez investir suffisamment de temps et de ressources dans la conception d’un processus de recherche de mots-clés propre. Vous ne devriez pas seulement prendre le temps de proprement sélectionner votre mot-clé principal (par page) mais également regarder au moins deux ou trois synonymes pour ces mots-clés tout comme des mots-clés sémantiquement proches. Il n’est pas nécessaire de préciser que tous ces mots-clés doivent être placés dans votre contenu naturellement.

Pour faire court, privilégiez un contenu centré mot-clé mais évitez de les fourrer à n’importe quel prix. Ce dont vous avez besoin c’est 4-5 mots-clés sémantiquement proches pour chaque mot-clé primaire.

#5 Sécurisez votre site avec HTTPS

Celui-ci est simple. Google fait tout pour protéger les utilisateurs, il est donc évident que l’HTTPS soit considéré comme un important facteur de positionnement. L’HTTPS aide à sécuriser la connexion et protéger les données des utilisateurs (comme les emails, les mots de passe et les numéro de carte bancaire) du vol.
Pour mettre votre site sur les rails du HTTPS, vous devez acheter et installer un certificat SSL. Pour en savoir plus, jetez un oeil à ce guide étape par étape.

Si vous pensez toujours que votre site ira bien sans HTTPS, j’ai d’importantes nouvelles pour vous. Google va prochainement commencer à afficher une notification “non sécurisé” pour les sites non HTTPS dans la barre d’adresse Chrome. Cela veut dire que Google fera mention aux visiteurs que votre site ne protège pas leurs données s’ils naviguent sur votre site. Cela vous expose à un taux de conversion plus faible et de moins bons classements.

Conclusion

2017 promet d’être une année intéressante pour les professionnels du SEO. Continuez de faire ce que vous avez fait depuis un moment : conduire et construire des liens de confiance, produire du contenu de haute qualité, rechercher des mots-clés, etc. Mais, soyez sûrs de développer une stratégie globale se concentrant sur les résultats passant à l’échelle (crowd marketing, réseaux sociaux, facteurs de comportement utilisateur).
Ces recommandations vous aideront à amener votre campagne SEO au niveau suivant. Votre site n’aura pas seulement une meilleure position dans les classements mais il générera également plus de trafic, ce qui est super comme argument.


Comments

  • Arnaud BRIAND

    Bonjour,

    Je me permets de réagir au sujet de la phrase : "les métriques comportementales, comme la valeur du contenu et le taux de rebond, ont prouvé faire partie intégrante de l’équation."
    J’avoue ne pas partager cette affirmation. Avez-vous des preuves de cette hypothèse ?

    En effet, je crois que les moteurs disposent de la métrique "dwell time" (temps de séjour), évoqué par Duane Forrester, de l’équipe Bing en 2011. Voici ce qu’elle dit : « The time between when a user clicks on our search result and when they come back from your website tells a potential story. A minute or two is good as it can easily indicate the visitor consumed your content. Less than a couple of seconds can be viewed as a poor result ».

    Le temps de séjour est connecté au taux de rebond et au temps passé sur le site, mais le temps de rebond n’est pas LA métrique comportementale de base car certains experts, et je partage leur analyse, disent ceci :
    # Google Analytics n’est pas utilisé par tous les sites. Environ 2/3 des sites web dans le monde n’utilisent pas Google Analytics. Tenir compte des statistiques de fréquentation pour le ranking serait donc très partial.
    # Google Analytics peut ne pas être installé correctement sur toutes les pages. Les erreurs d’implémentation sont nombreuses (cf. d’après mon expérience dans le conseil), ce qui conduit irrémédiablement à créer du bruit dans les données.
    # Google Analytics peut être installé de manière de manipuler les données et Google ne peut pas se permettre de vérifier les installations une par une.

    Ces raisons m’amènent donc à penser que le taux de rebond ne fait pas partie de l’équation à proprement parler.

    March 9, 2017 at 7:57 am

Comments are closed.

THANK YOU!
If you have any questions in the meantime, please contact help@majestic.com
You have successfully registered for a Majestic Demo. A Customer Advisor will contact you shortly to schedule a suitable time to connect.